salle de fête

Si vous souhaitez organiser un évènement dans un type de salle spacieux à moindre coût, la salle des fêtes communale reste sans conteste le lieu idéal. Toutefois, il est important de ne pas perdre de vue qu’elle appartient à la commune, et qu’il vous sera demandé de respecter le règlement imposé par celle-ci.

Les atouts d’une salle des fêtes

Louer une salle des fêtes, c’est posséder les clés d’un lieu spécialement prévu pour des évènements, des réceptions, et d’autres festivités. S’il vous incombera d’aménager la salle comme vous le souhaitez au niveau du placement des tables et des chaises, ou au niveau de la décoration, vous n’aurez cependant pas besoin, en principe, de louer un parquet comme ce peut être le cas dans le cadre de la location d’une salle polyvalente. Il s’agit là d’un premier avantage à ce type de location.

Le second réside incontestablement dans le prix. Ce dernier est en effet extrêmement attractif pour les habitants et les associations de la commune bénéficiant de tarifs préférentiels. Il est donc intéressant de regarder si sa propre commune ne possède pas une telle salle avant d’en chercher une ailleurs. Si toutefois celle de votre commune ne vous convenait pas, la location d’une salle des fêtes reste très attractive, même en dehors des tarifs préférentiels.

Les contraintes d’une salle des fêtes

Pour louer la salle des fêtes d’une commune, il faut tout d’abord effectuer une demande de location en mairie. Cela s’explique notamment par le fait que l’usage de la salle est prioritairement réservé aux résidents et aux associations de la commune. Cette demande sera reçue ou refusée par le maire, ou un conseiller municipal mandaté pour cela. Pour limiter les risques de refus, il est donc important de se renseigner à la mairie sur les différentes réservations en cours, et sur les périodes de disponibilité.

C’est également à la mairie et au conseil municipal que revient la responsabilité de définir les règles d’utilisation de salle. Ces règles visent notamment à limiter les nuisances pour le voisinage, comme le bruit, ou encore les odeurs. Il est donc courant que ce règlement limite la possibilité de faire du bruit passé une certaine heure, ainsi que certaines pratiques comme le barbecue ou l’installation d’une sonorisation à l’extérieur de la salle.

Les contraintes concernent donc principalement la gestion de la salle par la mairie, mais sont cependant là pour permettre la bonne utilisation de la salle dans le respect de tous.

Tarif de la location

Les tarifs concernant la location d’une salle des fêtes varient selon l’endroit où elle se trouve et selon la période à laquelle on souhaite organiser l’évènement. Il sera en effet plus cher de louer une salle à Paris qu’en province, en ville qu’en campagne, et en hiver qu’en été. Abstraction faite de cela, il faut compter entre 100 et 1000 euros environ pour une location à la journée, et entre 150 et 2000 euros pour un weekend entier. A savoir cependant que le tarif de base de la location ne comprend que l’utilisation des chaises et des tables, et pas toujours la location de la vaisselle, de la cuisine, ou le prix du nettoyage.

Les autres types de salles