piege et souris

Louer une salle, c’est trouver le lieu le mieux adapté pour organiser son évènement. Toutefois il peut arriver que l’on rencontre quelques désillusions entre le moment de la réservation et celui de la location. Il est donc conseillé de se renseigner sur certains éléments afin de ne pas tomber dans les pièges les plus courants.

Les surcoûts imprévus

Dans la location de salle comme dans d’autres domaines, il peut arriver que l’on rencontre des coûts supplémentaires par rapport au prix que l’on pensait mettre. Pour éviter cela, il est donc conseillé de lire attentivement le contrat de location à la recherche de dépenses supplémentaires. Vérifiez particulièrement les équipements mis à votre disposition, afin de ne pas vous retrouver surpris. Dans le cas d’une location de salle communale par exemple, le tarif de la location n’englobe pas toujours l’utilisation de la vaisselle, ou de la cuisine lorsqu’il y en a une. Si le lieu que vous souhaitez louer présente plusieurs espaces, comme ce peut être le cas pour une salle polyvalente ou un château, il est alors important de faire le point sur les espaces inclus dans la location, et ceux dont l’utilisation occasionnerait des dépenses supplémentaires.

Par ailleurs, avant d’effectuer votre réservation, renseignez-vous sur les formules pratiquées par les établissements. Certains lieux comme les restaurant ou les péniches n’offrent en effet que la possibilité d’organiser des évènements préparés clé en mains, et les tarifs seront alors plus chers que la simple location du lieu. Enfin, sachez que les tarifs affichés peuvent parfois être les tarifs hors taxe. Pour connaitre le montant total de la location d’une salle, n’hésitez donc pas à vous renseigner auprès des gérants.

Les évènements annexes

Certains lieux comme les châteaux, les hôtels, ou encore les salles polyvalentes, proposent plusieurs espaces à la location pour une réception. Il y a un donc un risque que d’autres évènements se déroulent en même temps que le vôtre dans le lieu choisi. Si vous souhaitez éviter cela, mieux vaut alors se renseigner auprès des gérants avant de réserver, ou encore privatiser le lieu dans son ensemble. Cette dernière solution est cependant très coûteuse.

Les conditions d’utilisation

Normalement mentionnées dans le contrat de location ou dans le règlement du lieu, les conditions d’utilisation ne sont pourtant pas toujours ce qu’on lit en premier au moment de réserver une salle. Elles fixent cependant parfois une heure après laquelle il ne faut plus faire de bruit le soir. Cela peut donc être dommageable s’il faut tout éteindre à 1h du matin alors que l’on avait prévu de faire la fête jusqu’au bout de la nuit. Là encore, le mieux est de se renseigner pour éviter les pièges.

Vous pouvez retrouver dans cet article les pires salles à louer.

Les autres points importants de la recherche