Changer de nom après le mariage : que dit la loi ?

Votre mariage est dans quelques semaines. En tant que future mariée, vous vous posez de nombreuses questions concernant le nom que vous allez adopter après votre union : allez-vous conserver votre nom de naissance ? Utiliser le nom de votre mari ? Si vous n’arrivez pas à trancher, cet article devrait vous aider à y voir un peu plus clair sur toutes les possibilités qui s’offrent à vous ! Car oui, à notre époque, il est possible de choisir !

Est-on obligé de prendre le nom de son mari en se mariant ?

changement-nom-mariage

Vous tenez à votre nom de jeune fille ? Vous trouvez étrange de devoir porter le nom de votre futur mari alors que vous avez utilisé un autre nom pendant plus de 20 ans ? Rassurez-vous : vous n’aurez pas à prendre le nom de votre mari en vous mariant ! Ce n’est pas une obligation. En réalité, prendre le nom de son époux en se mariant est seulement un droit d’usage. Toute votre vie, vous conserverez votre nom de naissance. Cependant, le mariage vous donne le droit d’utiliser le nom de votre conjoint. Et ça, cela vaut tout autant pour chaque époux : votre mari a totalement le droit de demander d’utiliser votre nom s’il ne souhaite. Cependant, ce cas reste assez rare : traditionnellement, les femmes continuent d’utiliser le nom de leur mari par usage. Si vous n’avez pas envie d’utiliser le nom de votre mari, ne le faites pas : c’est votre droit. Bien évidemment, votre conjoint sera peut-être surpris de votre choix. Nous vous recommandons d’en parler avec lui afin de lui expliquer pourquoi vous tenez à garder votre nom. Certaines femmes choisissent également de faire un compromis en utilisant à la fois leur nom de jeune fille et le nom de leur mari : il est tout à fait possible de les accoler et dans l’ordre que vous voulez. C’est une autre possibilité qui s’offre à vous !

Je veux prendre le nom de mon mari comme nom d’usage : comment procéder ?

Vous tenez à prendre le nom de votre mari par usage et par tradition ? Cela ne devrait pas poser de problème. Par contre, il faut bien que vous gardiez à l’esprit que vous conserverez toujours votre nom de naissance. Si vous voulez avoir la possibilité de porter le nom de votre époux, vous allez devoir vous soumettre à quelques démarches administratives. En effet, il est important de préciser aux administrations votre nom d’usage. Celui-ci doit ainsi se retrouver sur vos papiers d’identité (carte d’identité, passeport). Vous devrez également prévenir votre employeur ainsi que les organismes comme la CAF ou la CPAM de votre changement de nom.

Je veux conserver mon nom de jeune fille : comment faire ?

En théorie, si vous ne prévenez pas l’administration, votre nom de famille n’est pas censé être modifié. Malheureusement, de nombreux organismes donnent automatiquement le nom du mari à la femme mariée, les systèmes informatiques n’étant pas forcément à jour concernant les nouvelles normes. Ainsi, vous risquez un jour de recevoir un courrier de votre banque vous concernant au nom de votre mari. De plus, on vous appellera peut-être automatiquement par le nom de votre époux au quotidien. Si vous vous retrouvez dans cette situation, rappelez à votre interlocuteur que le nom d’usage n’est pas une obligation et que vous avez fait le choix de ne pas l’utiliser. Pour certaines femmes, conserver son nom de naissance est un parcours du combattant. Cependant, si vous vous retrouvez dans cette situation, il est important de faire entendre votre voix : après tout, il s’agit d’une avancée pour l’égalité hommes femmes.

Et pour le nom des enfants ?

Certaines femmes décident de porter le nom de leur mari afin de porter le même nom que leurs enfants… En réalité, ce raisonnement est biaisé étant donné que les enfants n’ont plus l’obligation de porter le nom du père. Et ce, que l’on soit marié ou non. Pour un couple marié, le nom du père est donné automatiquement à l’enfant, sauf si le couple décide de remplir une déclaration conjointe de nom de famille. Votre enfant pourra ainsi porter uniquement le nom de la mère ou le nom du père et de la mère dans l’ordre de votre choix. Pour un couple non marié, la déclaration du nom de famille peut se faire au moment de la reconnaissance de l’enfant, avant la naissance. Là aussi, vous pourrez donner le nom du père, le nom de la mère ou les deux noms dans l’ordre que vous souhaitez.