Eléments importants s’il en est, les fleurs définissent la couleur de votre mariage. Et elles en disent bien plus long sur vous que vous ne sauriez l’imaginer. Le type de fleur, ses couleurs, ses senteurs, sont le reflet de votre style. Avant de choisir un fleuriste, la première chose à faire est donc de relier les codes classiques du mariage à votre style et à la touche colorée que vous souhaitez apporter le jour de vos noces. Qu’il s’agisse du bouquet de la mariée, des boutonnières pour les hommes, de la décoration du lieu de cérémonie ou de celle de la salle de réception…

Comment choisir ses fleurs ?

Que vous le vouliez ou non, les fleurs avec lesquelles vous déciderez d’orner tous vos décors et toutes vos tenues révèlent une part de vous. C’est donc un subtil équilibre auquel il convient de parvenir, entre ;

  • Vos goûts et votre style ;
  • Les codes issus des traditions ;
  • Le thème de votre mariage, si tant est que vous en ayez choisi un particulier ;
  • La saison.

Et avant d’aller plus loin, nous allons recenser tous ces endroits dans lesquels nous pouvons traditionnellement glisser ou déposer des fleurs. A commencer par le bouquet de la mariée. Elément incontournable de la tenue de la mariée, au même titre que les chaussures ou les bijoux, le bouquet de la mariée est issu d’une vieille tradition. Impossible de passer outre. Si, autrefois, c’est bien Monsieur qui offrait un bouquet de fleurs à sa dulcinée le matin du mariage, aujourd’hui, les dames préfèrent se charger elles-mêmes du bouquet qui complétera leur tenue. Dans l’ensemble, respectez une seule règle ; si votre robe est sobre, lâchez-vous sur le bouquet. Au contraire, si votre robe est plus travaillée, optez pour un bouquet sobre et classique. fleurs mariage photo

Autre endroit qui ne saurait se passer de fleurs, le lieu de la cérémonie. Qu’il s’agisse de l’église, de la mairie, ou même de votre jardin en cas de mariage laïque, le lieu de la cérémonie se doit d’accueillir les témoins privilégiés de l’union avec des fleurs. Attention toutefois, certains lieux de culte réclament avant tout de la sobriété. Toutes les fantaisies ne sont donc par permises. Mais rien ne vous interdit d’installer une arche fleurie devant l’entrée de l’église. Et pour la sortie, l’allée menant à l’église aura pu être recouverte de pétales de fleurs par exemple. Ce qui n’est pas possible à l’intérieur l’est parfois à l’extérieur.

Parmi les autres endroits dans lesquels les fleurs sont attendues, on trouve le lieu du vin d’honneur, le lieu de la réception, la boutonnière des messieurs, les coiffures ou les chapeaux des dames et bien sûr, la voiture des mariés. Voyez qu’en termes de lieu, vous avez le choix, et pouvez laisser décliner toutes vos envies.

Choisir le fleuriste

Maintenant que vous savez où vous mettrez les fleurs et que vous avez trouvé votre équilibre entre votre style, votre message, la saison et les règles d’usage, il ne vous reste plus qu’à faire appel à professionnel. Votre fleuriste, vous devez le choisir avec soin. Si l’on devait vous donner quelques tuyaux, voici les paramètres à ne pas négliger ;

  • La proximité. C’est un point essentiel. Les fleurs doivent être conservées au frais le plus longtemps possible avant leur exposition. La plupart des mariages se passent l’été. Un trop long trajet pourrait nuire à vos bouquets. Pensez-y.
  • Le feeling. Cela peut paraître étonnant, mais pourtant c’est le cas. Avec les fleurs, on touche à l’abstrait, à l’irrationnel. Avec un bon feeling, vous parviendrez à transmettre à votre fleuriste ce que vous avez imaginé. Le langage des fleurs est particulier. Il faut savoir les écouter.
  • Le temps. Prenez votre temps. Pour commencer, contactez les fleuristes au moins 6 mois avant la date de votre mariage. Et observez. Comment travaille-t-il ? Parvenez-vous à vous comprendre ? Faites des tests. Commandez-leur des bouquets dans les mois qui précèdent. Et dès que vous avez trouvé votre fleuriste, celui qui transforme votre rêve de fleurs en réalité, négociez.

Vous pouvez parvenir à économiser un peu sur un point précis ; l’installation. Voyez si vous êtes en mesure de procéder vous-mêmes à l’installation des fleurs dans les différents endroits des tenues et lieux de réception et de cérémonie. Le fleuriste peut s’en charger. Et il en a l’habitude. Mais vous pouvez également le prendre en charge, économiser un peu et confier une tâche d’importance à tous vos aides de camps.

Choisir son fleuriste, c’est donc s’ouvrir un peu à un inconnu. Plus vous en lui laisserai paraître sur vous, et plus il existe de chances que les bouquets vous ressemblent. Logique. Lors des premiers contacts, privilégiez les rendez-vous directement en boutique. Là, c’est vous qui en apprendrez sur votre fleuriste. Son style, sa technique, et même ses goûts. Vous comprendrez tout de suite, selon ce que vous ressentez en entrant, si le feeling est bon, ou non. Mais quoi qu’il en soit, il paraît difficile de se passer d’un fleuriste pour la préparation de votre mariage. N’oubliez pas que ces fleurs sont un élément essentiel de la magie du jour de votre mariage.