Le mariage approche à grands pas. Vous avez envoyé toutes les invitations et vous n’attendez plus que les derniers retours pour valider le nombre de repas avec votre traiteur. Mais il y a un autre point que vous allez devoir valider ; le plan de table, et accessoirement la disposition des tables dans la salle que vous louez. C’est LE gros casse-tête de la préparation du mariage. Comment construire un plan de table parfait sans que personne ne sente lésé ? En espérant que chacun trouve sa place et en ménageant les susceptibilités de chacun ?

Le casse-tête du plan de table

La première chose à faire avant de se lancer dans un débat qui s’annonce animé, c’est une bonne séance de méditation. Non. Plus sérieusement, restez zen. Prenez le temps qu’il faut et concertez-vous entre futurs époux. Mais choisissez le bon moment, le bon tempo. Il faut que vous soyez vraiment disponibles tous les deux en même temps. Et on parle de disponibilité du cerveau, pas de simple présence physique, mais la tête ailleurs. Normalement, vous avez fixé un délai à vos invités pour qu’ils vous répondent. Vous devrez certainement en relancer quelques uns. Peut-être même plusieurs fois. Vos tous premiers plans de table seront donc construits avec certaines présences hypothétiques.

Le premier objectif dans la construction de votre plan de table, c’est d’imaginer, de visualiser ce plan dans la salle que vous avez louée. Et pour être parfaitement au point, prenez tous les détails en compte ;

  • Buffet ou service à l’assiette ? Le buffet est plus pratique et moins coûteux mais il faut de la place dans la salle pour l’installer.
  • Superficie et disposition de la salle. Voyez comment la salle est construite. Servez-vous de sa forme générale pour construire votre plan de table.
  • Portes, issues, couloirs attenants, prises… Tous ces éléments qui paraissent anodins sont à prendre en compte. Ne bloquez jamais une porte. Pensez aux lieux où seront posés tous les éléments complémentaires, comme la pompe à bière par exemple, ou bien les cadeaux, l’urne et le livre d’or. Ce ne sont que de petits espaces, mais vous devez les prendre en compte.
  • La place indispensable pour danser. Il va vous falloir trouver la disposition adéquate pour que tout le monde puisse exprimer ses talents de danseur sur la piste…

Une fois que vous avez pris tous ces éléments en considération, hiérarchisez. Vous ne pourrez mettre les éléments à brancher que dans une zone proche de prises de courant. Une fois ces éléments posés, équilibrez la disposition et placez vos tables.

La disposition des tables et la table d’honneur

Dans l’absolu, préférez les tables rondes, qui permettent plus d’interactions. Sur une table ronde de huit personnes, chacune d’entre elle sera en mesure de communiquer avec les 7 autres. Ce qui n’est pas le cas sur des tables rectangulaires, où le cercle de discussion est limité à 3, voire 5 personnes, à cause de l’éloignement et du bruit ambiant. Si votre mariage doit rassembler plusieurs personnes d’univers très différents, ou qui ne se connaissent pas du tout, les tables rondes semblent être la meilleure idée.

Quant à la table d’honneur, elle a un objectif précis ; que tous les invités puissent voir les mariés et leurs VIP d’où qu’ils se trouvent dans la salle. Ensuite, vous avez le choix. D’abord, la table d’honneur classique. Au centre d’une ligne unique, sans vis-à vis, les mariés, encadrés par leurs parents respectifs, puis leurs témoins. Ensuite, une variante plus moderne, dans laquelle les parents sont autorisés à rejoindre une autre table sur laquelle ils se sentiront sans doute plus à leurs aises. Restent avec vous vos témoins et certains de vos amis les plus proches.

Quid de la répartition des invités

C’est véritablement ici que commence le casse-tête. Mais si vous avez bien validé les étapes précédentes, la répartition des invités ne sera qu’une problématique passagère. En effet, une fois la disposition actée et validée, vous n’avez plus à vous focaliser que sur le placement. Là encore, voici quelques petits conseils ;

  • Si vous ne trouvez pas de répartition par affinité, pensez simplement aux tranches d’âge. Les intérêts communs sont plus simples à trouver quand on appartient à la même génération.
  • Placez la table des enfants près de leur espace de jeu, si vous en avez prévu un. De cette façon, ils ne passeront pas leur temps à courir dans la salle pour rejoindre leur espace à eux.
  • Placez les personnes plus âgées sur les tables les plus éloignées des enceintes. De cette façon, le bruit sera moins assourdissant et ils pourront poursuivre leurs conversations sans être trop gênés par la musique.
  • De la même façon, placez les plus jeunes et les ‘motivés’ près de la piste. Ce sont eux qui lanceront l’ambiance sur la piste.
  • Posez la pompe à bière dans un endroit stratégique par rapport aux tables.
  • Evitez de ranger tous les célibataires sur une même table. Vous n’organisez pas un club de rencontre.
  • Pensez également aux ados en fonction de leur nombre. Une table pour eux, ou disséminés sur les autre stables.
  • Enfin, cela paraît évident, mais on le répète quand même. Si vous avez connaissance d’inimitiés particulières, faites en sorte de minimiser les contacts. Donc pas sur la même table.

Si l’on résume, commencez par prendre en compte toutes les spécificités de la salle, puis, visualisez la disposition. Enfin, choisissez la forme de vos tables, effectuer la distribution des tables et des autres éléments et finissez par placer vos invités. A vous de jouer. Et on espère, dans le calme et la sérénité.