Indépendamment des considérations saisonnières, le choix d’une robe de mariée n’est déjà pas simple. Mais si vous devez, en plus, intégrez aux critères celui de la saison, alors le choix peut vite devenir impossible à effectuer. Pourtant, printemps ou automne, le plus important reste de se sentir belle, heureuse et d’être en phase avec soi-même. Il faut parfois savoir faire fi de tous les judicieux conseils délivrés par nos amies pour se recentrer sur nous, et laisser parler notre feeling…

En quoi l’automne est différent ?

Décider de se marier en automne, c’est déjà choisir de ne pas faire comme tout le monde. En optant pour ce choix que d’aucuns définiront d’osé, vous faites montre de votre personnalité. Si vous ne faite spas comme tout le monde dans le choix de la date de votre mariage, pourquoi vous rangeriez-vous à l’heure de choisir votre robe de mariée ? Logique, non ? Alors laissez-vous aller à un choix différent, à une robe qui vous plaît vraiment, qui vous ressemble. Et ne vous faites pas de souci quant au choix, il existe autant de robes de mariées pour l’été que pour l’automne. Mais là où l’été est le règne du classique, l’automne, et à plus forte raison l’hiver, sont deux saisons qui permettent quelques fantaisies.

L’automne, c’est la saison des couleurs, de la lumière aussi. Certes, le froid et la nuit tombent plus vite. Mais c’est pour mieux vous retenir dans une ambiance chaleureuse à l’intérieur. Inspirez-vous de ces lumières, de ces couleurs, et de cette chaleur particulière à l’automne. Cela ne signifie pas que vous devez absolument vous vêtir d’une robe entièrement colorée, mais vous pouvez vous inspirer du dessin des feuilles, de leur forme, pour créer une dentelle fine qui pourrait vous servir de manchons, permettant de surcroît de conserver un peu de chaleur. Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres…

dior floral photo

Photo by Bess Georgette

La robe d’automne qui fait le buzz aux Etats-Unis

Vous avez sans doute entendu parler de Taylor Ann Linko, jeune artiste Américaine qui ne pouvait se résigner à faire comme tout le monde. Créative, la jeune femme ne pouvait se résoudre à se marier entièrement en blanc. Il lui fallait sa touche, son style à elle. Elle a donc acheté la robe qui lui convenait avant de la peindre. Rassurez-vous, elle ne l’a fait que sur le bas, le haut de la robe restant des plus classiques. Mais toute la partie basse de la robe est un harmonieux dégradé de couleur allant de l’indigo remontant vers le jaune, et donnant la sensation de voir un coucher de soleil dans la robe.

Le fait est que ce dégradé de couleur est parfaitement étudié. La jeune femme avoue elle-même y avoir passé beaucoup de temps, afin de trouver enfin les bonnes couleurs. Celles qui lui correspondaient. Après plusieurs essais, elle est parvenue à créer la robe de ses rêves. Et si l’on en parle aujourd’hui malgré les réactions contrastées que provoque cette robe en France, c’est simplement parce qu’elle est originale et ne laisse personne indifférent. Pour une fois, on remarque la mariée. Elle ne se laisse pas prendre dans un jeu entièrement codé et presque aseptisé. De plus, on retrouve dans ces couleurs certaines des couleurs de l’automne, et l’occasion nous semblait bonne de vous faire profiter de cette expérience toute récente. Vous la trouverez facilement sur internet.

Osez ! C’est votre journée

Si nous n’avions qu’une seule consigne à vous donner, c’est celle d’oser être vous-même. Attention. Pas besoin d’être totalement extravagante non plus. Les différences et les touches personnelles peuvent s’exprimer avec finesse. Mais si vous aimez les choses qui sortent légèrement de l’ordinaire (et c’est le cas puisque vous vous mariez en automne !), en optant pour une robe de mariée différente de ce que l’on l’habitude de voir l’été, vous ouvrez un champ des possibles à toutes vos invitées. Notamment à vos demoiselles d’honneur, qui vous remercieront de votre choix car elles aussi auront pu ‘se lâcher’ un peu.

On ne vit qu’une seule fois et le jour de votre mariage est un jour unique au sein de votre unique vie. Sachez donc en profiter avec élégance. Soyez qui vous êtes et faites vos choix dans un équilibre sain entre les conventions et votre personnalité. Et ne craignez pas trop votre entourage. Taylor Ann Linko a osé. Elle était elle-même surprise de constater que ses proches n’ont rien fait pour la dissuader de peindre sa robe à la main. Même si les donnent l’impression préalable de craindre ce qui est différent, ce qui sort du cadre habituel, ils sont toujours ravis, à l’arrivée, de vivre une émotion imprévue. Bien entendu, vous pouvez aussi rester plus classique, la date de mariage suffisant largement à combler le côté original.

Même si le mariage est un événement assez codé, il n’existe aucune obligation à respecter le code, pas plus qu’il n’existe d’obligation à chercher l’originalité à tous prix.