La demande en mariage est faite. Vous êtes donc officiellement fiancés. De ce jour jusqu’au jour J, vous avez l’occasion de célébrer vos fiançailles. Certes, les fiançailles sont moins fêtées de nos jours qu’elles ne l’étaient par le passé. Mais ce n’est pas parce que peu de gens le font que vous ne pouvez pas le faire. Après tout, d’autres événements de la vie sont célébrés ; les anniversaires, les naissances, les baptêmes, les anniversaires de mariage… Alors pourquoi pas les fiançailles ?

D’où provient la célébration des fiançailles ?

Soyons précis, le mot fiançailles désigne deux choses ;

  • Le jour où l’intention de se marier est officiellement affichée, et de manière réciproque. C’est-à-dire le jour où il vous a demandé en mariage et où vous avez dit oui ;
  • Le temps entre ce fameux jour et le jour du mariage.

Voilà pour la définition. Au départ, dans la tradition, les fiançailles annonçaient forcément le mariage dans l’année qui suivait. De nos jours, se laps de temps n’a plus d’importance. Mais il faut dire que les fiançailles étaient très codées. Dans la Rome Antique, il fallait d’abord que les pères des deux protagonistes trouvent un accord financier, au niveau de la dot, avant que les futurs époux ne célèbrent leurs fiançailles. C’est seulement une fois cet accord trouvé que les deux chefs de famille demandaient à leurs enfants de se marier. Et oui, bien souvent le mariage devait bien moins à l’amour qu’à l’argent…

Quant à la bague que l’on offre le jour de la demande en mariage, elle provient là aussi d’une tradition. Au Moyen-âge, les futurs époux s’échangeaient un simple anneau de métal, sans aucune pierre précieuse, en symbole de ce nouveau cercle qu’ils allaient fabriquer ensemble. Mais voilà qu’en 1477, l’Archiduc Maximilien demande Marie de Bourgogne en mariage, en lui offrant une bague en diamant. C’est de là qu’est partie cette fameuse tradition de la bague offerte lors de la demande en mariage.

Notez que le principe des fiançailles est un concept païen. La religion, quelle qu’elle soit, n’a rien à voir avec ce concept. Et du côté de la bague de fiançailles, celle qui est remise lors de la demande en mariage, elle ne prend pas toujours le même sens selon les pays. Si la coutume occidentale veut que chacun des futurs époux la porte à l’annulaire de la main gauche, elle reste une bague provisoire. Dans d’autres cultures, c’est directement la bague de mariés qui est échangée entre les futurs époux. Elle est gravée au nom des protagonistes et se porte à la main droite en attendant le jour J, où elle changera de main…

Pourquoi fêter ses fiançailles ?

Même si la tradition de la fête des fiançailles est quelque peu tombée en désuétude, elle comporte malgré tout ses avantages. En effet, elle permet aux deux familles e se rencontrer pour la première fois. Enfin, ça, c’était avant. Car de nos jours, les familles proches se connaissent souvent depuis quelques mois, voire quelques années avant que la demande en mariage n’ait eu lieu. Toutefois, organiser une fête de fiançailles est aussi l’occasion de rapprocher les familles de manière plus large, et de faire entrer le cercle des amis dans la famille. On peut tout à fait la considérer comme une répétition générale. Certaines affinités peuvent se créer. Et toute la logistique mise en place pourra être analysée en vue de la réception du mariage.

De fait, louer une salle pour fêter ses fiançailles s’inscrit parfaitement dans la logique du mariage. Car ici, vous aurez à faire face aux mêmes problématiques que le jour J, le stress en moins peut-être. Mais le biais par lequel vous allez inviter vos convives, le choix de la salle de réception, les options que vous prendrez pour le repas (buffet ou service à table), l’animation et la musique, la décoration de la salle et accessoirement votre tenue vestimentaire seront autant de questions que vous devrez vous poser à nouveau pour la préparation de votre mariage. En cela, la fête de fiançailles est une répétition de votre mariage.

Il est donc tout à fait conseillé de louer une salle pour fêter ses fiançailles ;

  • D’abord pour regrouper les familles et les amis avant le jour J et ainsi commencer à tisser des liens entre les différents acteurs de votre futur grand jour. C’est un plus à l’heure de contribuer à l’ambiance générale de la fête.
  • Ensuite, pour évaluer la mise en place nécessaire et tout le travail à réaliser pour s’assurer d’un mariage réussi.
  • Enfin, juste pour faire une belle fête entre gens de bonne compagnie et célébrer l’amour qui vous unit. On ne vit qu’une seule fois et tout événement positif devrait être l’occasion de festoyer ensemble, non ?